«J’ai peur de souffrir, pas de mourir»

L’abbé Raymond Gravel, connu pour ses positions progressistes,  est atteint d’un cancer du poumon de stade quatre, avec métastases aux os.

«J’ai fumé durant 49 ans. C’est sûr que je ne me suis pas aidé.» L’abbé Gravel vient de terminer une sixième session de chimiothérapie et continue de se battre, malgré le pronostic pessimiste du médecin qui l’a diagnostiqué le 28 août dernier. « Il m’a dit :  « Si vous vous faites soigner, c’est six mois, sinon c’est trois mois ». C’est le plafond qui te tombe dessus. »,  a-t-il confié  à l’émission  Après tout c’est vendredi, à ICI Radio-Canada Télé. Malgré tout, il s’accroche à l’espoir.

Il ajoute comprendre ceux qui réclament de l’aide pour mourir lorsque la souffrance devient trop forte et impossible à soulager. «Je n’en suis pas là, mais ça pourrait m’arriver» glisse-t-il.

« Lorsque je viens de recevoir des traitements en chimiothérapie et que je souffre le martyre, parce que c’est ce que ça fait,  j’ai le goût de mourir. Si un médecin me disait  ‘est-ce que tu veux avoir une piqûre pour en finir?’,  je lui dirais oui. Alors je peux comprendre que des gens qui sont dans la souffrance  puissent demander à mourir. » Raymond Gravel

Source : Radio-Canada

Activités en partenariat


Pensée du mois

Le bonheur, c’est savoir reconnaître la lumière dans toutes les petites et grandes choses.

« Dans l’ancien temps, beaucoup croyaient que chaque étoile était l’âme d’une personne. Et que ces « âmes » étincelaient pour guider les autres à travers l’obscurité. Ceci est aussi possible pour votre âme car la même énergie dont sont faites les étoiles dans le ciel et celle qui coule à flot dans l’univers, se trouve en chacun de nous.»

John Holland


Nous joindre

Aux Couleurs de la Vie
LANAUDIÈRE

144, rue Saint-Joseph
Joliette, Québec J6E 5C4

(450) 752-4436 téléphone
(450) 760-3586 télécopieur

couleurs@acdlvie.com
acdlvie.com

Appuyé par