Êtes-vous proche aidant?

 

proche aidantDanielle Perreault a passé dix ans de sa vie à prendre soin de ses parents, tous deux atteints de la maladie d’Alzheimer et de démence pour son père. Elle les a gardés chez elle, avec son mari. « Ça allait de soi, de m’occuper d’eux, ce sont mes parents. Ils m’ont beaucoup donné et aujourd’hui c’est à mon tour, mais tranquillement on voit que l’état s’alourdit, raconte-t-elle. On devient plus qu’un accompagnateur, on devient un aidant. On le fait peut-être parce que ce sont nos parents, mais il y a beaucoup plus que ça encore. » Madame Perreault est allée chercher de l’aide auprès de son CHSLD. Considérant que ses parents vivaient avec elle et son mari 24 heures sur 24 et qu’ils devaient aller travailler, ils ont demandé l’aide d’infirmières auxiliaires et de personnel du CHSLD. Tout au long de ce processus, elle ne se reconnaissait pas comme aidante naturelle. Ce n’est qu’après le décès de ses parents, qu’elle s’est reconnue comme aidante au cours des dix dernières années. Après avoir tout vécu en tant qu’aidante, elle s’est impliquée auprès de l’Appui pour les proches aidants d’aînés, un organisme national. Elle est maintenant présidente de la division Lanaudière. L’organisme répertorie plus de 65 000 proches aidants, seulement dans Lanaudière. La directrice générale, Dominique Masse, ainsi que Danielle Perreault militent pour que plus de gens se reconnaissent comme proche aidant.  Plusieurs sont proches aidants et ne se reconnaissent pas en tant que tel. Comment savoir si vous êtes un proche aidant? Le proche aidant fournit des soins sans rémunération à une personne de son entourage, de sa famille, etc. Se reconnaître en tant que proche aidant permet d’accéder à de l’aide gratuitement. Une ligne téléphonique est offerte pour répondre aux questions, écouter et soutenir. De plus, comme le rappelle la présidente Danielle Perreault, plus les gens vont se reconnaître en tant que proches aidants, plus l’aide promise par le gouvernement viendra.

Source: Journal de Joliette

 

 


Pensée du mois

Tu peux dire à la source d’arrêter de couler, tu peux dire aux oiseaux d’arrêter de chanter, mais tu ne peux pas dire à mon coeur d’arrêter de t’aimer.

 

« Dans l’ancien temps, beaucoup croyaient que chaque étoile était l’âme d’une personne. Et que ces ‘âmes’ étincelaient pour guider les autres à travers l’obscurité. Ceci est aussi possible pour votre âme car la même énergie dont sont faites les étoiles dans le ciel et celle qui coule à flot dans l’univers, se trouve en chacun de nous. »

John Holland


Nous joindre

Aux Couleurs de la Vie
LANAUDIÈRE

144, rue Saint-Joseph
Joliette, Québec J6E 5C4

(450) 752-4436 téléphone
(450) 760-3586 télécopieur

couleurs@acdlvie.com
acdlvie.com

Appuyé par